AKWABA (BIENVENUE) SUR MON BLOG

Akwaba (Bienvenue en n'zima ethnie du groupe Akan de la Côte-d'Ivoire) sur mon blog de recettes ivoiriennes et occidentales, une combinaison de mes deux cultures qui montre la cuisine que j'aime et ma gourmandise. Je n'oublie pas les goûters de nos chers fripouilles à têtes brunes et blondes qui le valent bien. Hi ! hi ! hi !!!!!! Bonne visite dans ma cuisine.

dimanche 3 avril 2011

RECETTE DE KEDJENOU DE POULET

Le kédjénou est le plat traditionnel incontournable en Côte-D 'Ivoire. Habituellement il est cuit dans un canari.  (lien ici)
La cuisson du kédjénou de poulet se fait à l'étouffé sans adjonction de matière grasse.
Le poulet assaisonné est mis dans le canari (ustensile de cuisson) qui est recouvert de feuilles d'attiéké (lien ici) noué d'une ficelle. 
Il est ensuite cuit au feu de bois ou sur un fourneau à charbon. 
Une fois la cuisson commencée la ménagère soulève le canari  des deux mains à l'aide d'un torchon et le remue doucement afin de permettre un mélange homogène. 
C'est cette action qui est appelée kédjénou (mélanger) en ethnie baoulé du groupe Akan dont je suis originaire.
Le canari n'étant pas compatible avec le gaz, la vitrocéramique et l'induction je fais la recette à la cocotte.
Non mesdames ! La véritable recette de kédjénou ne contient aucun légume pas de crème fraîche comme j'ai pu le constater dans les recettes proposées sur la toile.
Voici le canari pour la cuisson du kédjénou. 
                                 
Ingrédients pour 6 personnes :
  • 6 cuisses de poulet ou un poulet
  • 1 boîte de pulpes de tomates concassées (410 g) 
  • 4 gousses d’ail hachés
  • 1 gros oignons émincé
  • 1 piments frais 
  • 2 cs de crevettes pilées séchées
  • 1 cube culinaire poulet
  • sel, poivre noir en grains du moulin,un bouquet de kablé ou thym et laurier

Méthode :

Ôter la peau des cuisses de poulet. Les imbiber de vinaigre  d'alcool tout en frottant pour enlever toute la saleté. Rincer et les couper en deux.
Dans un saladier assaisonner les cuisses de poulet avec l'ail haché, le sel, le poivre, la tomate concassée, l'oignon émincé, la poudre de crevettes et un cube culinaire émietté.
Mélanger bien intiment,ajouter les herbes aromatiques. 
Mettre la cocotte à chauffer à vide verser le poulet assaisonné et 20 cl d'eau. Couvrir, faire partir l'ébullition.
Au chuchotement baisser le feu et laisser la cuisson se faire doucement pendant 20 minutes.
                                  
Plus évidement pour un poulet fermier ou un poulet bicyclette (en Afrique) élevé en plein air sans hormone. Hi ! hi ! hi!
A mi-cuisson vous pouvez faire le geste du kédjénou.
Saisir des deux mains les poignées de la cocotte et remuer en mouvement circulaire.Waouhhh vous voilà dans la tradition du kédjénou aaaaaahhh!!!
Il ne vous reste plus qu'à vous régaler.

Servir accompagné d'attiéké  (ici) semoule de manioc.

Bon appétit.                                              
                             

27 commentaires:

  1. Marie Reine tu es magnifique! tu es la reine de la générosité! ton blog est l'un de mes favoris! je veux juste te dire merci!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Merci de votre gentil commentaire qui me va droit au cœur.

    A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie-Reine,
      Ça fait plaisir de tomber sur des blogs comme le votre. De par la façon dont vous écrivez les recettes, on sent bien que vous êtes une très bonne cuisinière.
      Un grand merci!

      Supprimer
    2. Bonjour Marie-Reine , je suis Française et ai vécu 30 ans en Côte d'Ivoire (la période la plus heureuse de ma vie il va s'en dire.....)je reconnais en vous la vraie cuisine d'une VRAIE TANTIE, simple, du gout et bien expliquée, je vous en remercie. Inès

      Supprimer
  3. superbe site, moi qui cherchait ces recettes depuis longtemps merci!! christelle

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Christelle,

    Merci pour votre passage ainsi que de votre compliment.

    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Marie Reine, j'ai vécu 14 ans en Côte d'Ivoire et me filles qui y étaient avec moi me réclament toujours les recettes ivoiriennes : tu comprends alors combien je suis contente d'être tombée sur ton blog !
    e sais faire le poulet sauce arachide mais la on vient de me porter du pays de l'attieke et bien sur ma fille veut un poulet Kedjenou et grâce à toi ça sera possible ! Merci tes recettes nous ramène à Abidjan......

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Sylvie,

    Ravie d'avoir pu te faire plaisir. Bisous aux filles et à bientôt pour de nouvelles recettes.

    RépondreSupprimer
  7. Encore encore : cet apres-midi je n'avais pas vu le kedjenou ; aussi je rattrape le retard apres l'attieke, les boflotos, etc ..
    pas de legume, dites-vous . Et pourtant il y a l'oignon, tomates et, -aubergines si j'ai bonne memoire-.
    Continuez continuez, on vous lit, on vous suit et on revit les annees du bon temps au pays.

    RépondreSupprimer
  8. j aime bien et je veux apprendre a mieux piler le foutou kadjabalove@yahoo.fr

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, très bonne recette, je viens de la faire et de la manger avec le jeune ivoirien que j'accueille !! il était très content, un petit retour au pays !! je la referais !!! merci pour lui.

    RépondreSupprimer
  10. bonjour Marie Reine,
    jaime bcp ton site dailleur il fai partie de ma liste de favoris ds mon pc hihi ^^
    mais il ya un truc ki me tracasse dans ta recette de kedjenou. en effet jai entendu dire kil ne fallai pa ajouter deau pour la cuisson car justemen le fai de cuire le poulet a letouffer leau se degage du poulet pour creer la sauce.. mai par contre jvien daprendre par toi kil fallai juste mettre des oignon et tomate.. car je sui moi mm ivoirienne mai helas je nai jamai eu locasion de manjer du kedjenou ni mm voir de koi ca a lair donc ma gde decouverte fu via les blog de cuisine comme le tien.. mrcii :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Khadidiat,

      La cuisson à l' étouffé n'apporte pas assez d'eau à mon goût pour pousser l'attiéké dans la gorge. Ha ! ha ! ha !

      D'autre part, sois gentille d'écrire des phrases complètes car le langage du portable me rebute car je suis de la vieille école.

      Voilà ma belle !

      Merci pour ton passage et à bientôt.

      Supprimer
    2. coucou Marie-Reine,

      Je suis désolé pour les abréviations, comme j'utilisais mon téléphone ce fut un réflexe pour moi d'utiliser ce langage, je m'en excuse.
      Je testerais très bientôt le kedjenou sans 10 milliard de legumes et te tiendrai au courant..
      bon courage et merci encore pour tes recettes
      ton blog est génial :)

      Supprimer
  11. Coucou,

    Merci infiniment. J'attends que tu me donnes des nouvelles de ta cuisine.

    A très vite.

    RépondreSupprimer
  12. J'adore!!!
    Je vais en faire ce soir, mais d'ici là dites moi, comment faire pour que mon poulet cuisse très bien, sans eau.
    Autrement, hormis les pulpes de tomates concassées en boîte, pourrais je utiliser les tomates fraiches?
    Si oui comment m'y prendre?
    Merci et SVP répondez moi vite afin que je l'exécute.
    Bisou pour les merveilles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie-Reine

      Franchement ce fut un délice. Mon mari et mes sœurs ont vraiment apprécié, bien que la cuisson du poulet n'était pas comme je le désirais.
      Prochainement pourrais-je précuire le poulet avant la préparation? Vu que moi j'aime les grosse poule africaine. Ou devrais je réduire le feu selon la quantité d'eau requise plus haut?
      Par ailleurs j'ai seulement concassé les tomates, la prochaine fois je vais les mixer.

      Merci pour le temps que vous m'accordez et ... vous ai je déjà dit que votre site est extraordinaire?

      Que Dieu vous assiste.

      Supprimer
  13. Bonsoir,

    Dans le corps de la recette j'ai indiqué 20 cl d'eau cela suffit amplement pour la cuisson. Oui vous pouvez utiliser de la tomate fraîche il suffit tout simplement de
    la mixer et de suivre les instructions.

    Merci de votre passage et bisous également.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour anonyme lol,

    C'est très bien utiliser les poules Africaines élevées en plein air ( ou le poulet fermier ).
    Non il ne faut pas précuire le poulet mais augmenter la quantité d'eau de 5 cl. Une fois que tous les ingrédients sont dans la cocotte commencer à feu fort et au chuchotement baisser le feu à 5 et poursuivre doucement la cuisson et éventuellement augmenter également le temps de cuisson de 5 à 10 min si vous êtes certaine d'avoir un poulet fermier sinon vous vous retrouverez avec de la bouillie de poulet.

    Voilà ma belle et merci pour vos compliments.

    Que Dieux vous assiste également.

    RépondreSupprimer
  15. merci pour ce magnifique blog, je rentre de cote d ivoire avec de la poudre de baobab et je ne savais pas trop quoi en faire, et grace a vous jai plein d idée! merci

    christelle

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Marie-Reine, je suis Française et ai vécu 30 ans en Côte d'Ivoire( la plus belle période de ma vie Il va s'en dire....) je reconnais la vraie patte d'une vraie cuisinière Africaine et surtout Ivoirienne, une VRAIE TANTIE ! toujours claire, simple ce qui fait les vraies cuisinières, je me permet de vous embrasser. Inès

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir Inès,

    Je suis ravie de vous faire revivre de bons souvenirs de mon pays. Votre commentaire sens la sincérité de vos paroles et je vous en remercie. Je m'autorise également à vous embrasser.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Marie-Reine,
    Et merci beaucoup pour cette recette. Votre blog est vraiment super. On sent la bonne cuisine de chez nous et une façon simple, claire et accessible de présenter les choses !

    RépondreSupprimer
  19. merci pour tes recette mais j'aimerai savoir comment prepare t on la lapin en soupe

    RépondreSupprimer
  20. Puissent les cuisiniers et cuisinières de France découvrir ces préparations ivoiriennes, l'attiéké, le fonio et j'en passe. Votre y contribue superbement, merci à vous.

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour,
    J'en ai mangé plusieurs fois lorsque je vivais en Côte d'Ivoire et chaque fois il y avait du gingembre rapé frais dans la sauce , des tomates fraîches et on n'y ajoutait pas de l'eau. vous avez un blog super.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...